Hana L'inaccessible
Volume 1
❤ Coup de Coeur !!
Auteur : Koji Murata
Editeur : Meian
Date de Sortie : 20 novembre 2020
Genre : Tranche-de-vie / Comedie
Big Découverte

Une profonde mélancolie marquée par un regard perturbé, c'est ce qui m'est venu immédiatement à l'esprit quand j'ai découvert la couverture du premier volume de Hana L'Inaccessible paru chez les éditions Meian. Cette femme en couverture m'intrigue terriblement, son regard tellement expressif peut être interprété de tant de façons différentes. Est-ce elle cette "Hana" ? Mais en quoi est-elle inaccessible ? Est-ce une histoire d’amour ? Mais si elle est inaccessible, pourquoi un visage si mélancolique ? Son seul regard m’évoque mille et une questions. Mon intérêt étant capté par cette illustration au milieu de toutes les autres sorties, je m’empare du livre et le retourne pour regarder la 4ème de couverture... et il me tombe presque des mains ! Cette même femme regarde son smartphone, couchée, déguisée en lapin, en train d’enlacer une peluche géante, tout en disant “Che t’aime ❤️ Tsuyoshi ❤️”.

Le principe même du manga est résumé par ce jeu entre la première et la quatrième de couverture. Ne vous laissez pas impressionner par la façade de Hana, elle ne fait que cacher son extrême sensibilité... et son manque d'expérience en amour.

Un amour qui les travaille...au travail

Hana, 27 ans, est cadre dans une grande entreprise japonaise. Son air strict et son implication au travail en font un modèle d’autorité qui fascine et effraie tous les autres employés. Elle polarise totalement ses collègues, certains la détestent tandis que d’autres la vénèrent, mais personne n'y est indifférent. Hana cache un terrible secret : son amour secret pour Tsuyoshi, un employé particulièrement maladroit - et vraiment pas doué - se trouvant directement sous sa responsabilité. Elle en est raide dingue, une véritable obsession. N’ayant aucune expérience en séduction et en amour, elle perd absolument tous ses moyens face à lui. Ses réactions sont infantiles et contrastent fortement avec l’image qu’elle renvoie auprès de ses collègues.

Vous l’aurez deviné, Tsuyoshi est également très amoureux de sa supérieure. Les quiproquos s’enchaînent à toute vitesse et créent des situations embarrassantes pour ces personnages qui doivent régulièrement collaborer sur différents projets. Leur différence de hiérarchie dans le cadre professionnel offre une dimension supplémentaire et intéressante à leur relation. L’histoire est vécue à travers Hana dont on peut suivre les terribles états d’âmes, doutes et frustrations au travail comme chez elle.

D’autres personnages font leur apparition au cours de ce premier volume. Ils possèdent chacun un trait de personnalité totalement exacerbé qui contraste avec Hana et Tsuyoshi, comme notamment une extrême confiance en soi dans le domaine de la séduction. De quoi faire complexer quand on est totalement inexpérimenté dans le domaine.

Une oeuvre rafraîchissante et touchante

Tout en légèreté, les scènes s’enchaînent facilement et font sourire. J’ai ressenti une réelle compassion pour Hana et son incapacité à gérer ses émotions. Je me dis que même si les situations sont souvent absurdes et romancées, un bon nombre de lecteurs et de lectrices pourraient se retrouver dans les personnages de ce manga.

Visuellement très réussi

Les dessins sont vraiment délicats et maîtrisés. Des trames de niveaux de gris sont présentes à chaque page et apportent une belle dimension aux personnages et aux décors. Le style visuel porte à merveille tout l’éventail d’émotions qui submergent Hana au fil des chapitres.

J'ajouterai que j'ai été particulièrement sensible à l’absence de fan service. Bien qu'il s’agisse d’une Rom Com (comédie romantique) mettant en scène une très belle femme, le manga ne capitalise pas sur les plans culottes ou sur les décolletés plongeants et improbables. La mise en scène est davantage portée sur les émotions des personnages et non sur l'exposition de leur physique.

Le contraste entre “Hana la responsable sévère” et “Hana la romantique timide” a un potentiel comique gigantesque.

Des personnages drôles et attachants auxquels on peut s’identifier.

Un titre tout en légèreté mais qui aborde des thèmes humains et intéressants.

Des dessins magnifiques, sans fan service !

Le manga risque de tourner en rond s’il s’étend sur beaucoup de volumes.

Le comportement exagéré de certains personnages secondaires est parfois à la limite du supportable.

Le volume se finit trop vite !

J’ai d’abord été hypnotisé par ce regard sur la couverture, puis j’ai été attendri mais surtout très amusé par le contenu de ce premier volume. Je suis très curieux de l’évolution de la relation entre Hana et Tsuyoshi, et si de nouveaux personnages vont venir apporter leur grain de sel dans des situations déjà compliquées pour nos amoureux.

Je ne pense pas que cette série puisse tenir sur des dizaines de tomes, trois tomes sont sortis pour l’instant au Japon. Je mise sur une série de 5-6 tomes maximum sinon je crains qu’elle ne finisse par tourner en rond.

Comme d’habitude, Meian propose une édition superbe avec du vernis sélectif sur la couverture pour un livre très agréable à parcourir.

Coup de coeur pour cette jolie découverte ! Vite la suite !!

 

TwitterTwitter
FacebookFacebook
WhatsappWhatsapp